weltwärts
informe

Informations pour la presse

Les chiffres et faits les plus importants sur le programme weltwärts sont proposés sur cette page. Vous écrivez un article sur la composante Nord-Sud ou Sud-Nord du service volontaire weltwärts ou effectuez une recherche sur les rencontres weltwärts ? Vous trouverez ici les informations et chiffres de base ainsi que les coordonnées du service de presse d'Engagement Global.

Informations générales

Environ 270 ONG allemandes sont reconnues en tant qu'organismes promoteurs du programme weltwärts. 160 d'entre elles sont actuellement actives comme organismes d'envoi dans la composante Nord-Sud. Vous trouverez sur les pages de profil correspondantes des informations sur les organismes. L'intérêts des jeunes pour un service volontaire de développement est élevé. Tous les ans, environ 3 500 volontaires participent au programme weltwärts et depuis 2008, environ 41 000 volontaires sont partis à l'étranger. Environ 66 pour cent des participantes et participants sont des femmes et l'âge moyen des volontaires est de 19 ans et 4 mois.

Vers les organismes d’envoi

Environ 270 ONG allemandes sont reconnues en tant qu'organismes promoteurs du programme weltwärts. Environ 70 d'entre elles participent en tant qu'organismes d’accueil à la composante Sud-Nord du service volontaire et accueillent des volontaires internationaux en Allemagne. Depuis fin 2013, plus de 2 500 volontaires de pays d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine, d'Europe de l'est et d'Océanie ont effectué un service volontaire en Allemagne. Environ 55 pour cent des volontaires sont des femmes. Leur âge moyen est de 23 ans et 2 mois.

Vers les organismes d’accueil

Depuis leur lancement le 1er juillet 2016, les rencontres weltwärts sont très bien accueillies en tant que structure de soutien et utilisées par des organismes promoteurs très divers de la société civile en Allemagne. Jusque fin 2019, plus de 80 projets de 74 organismes impliquant une multitude de pays partenaires ont été soutenus. Dans le cadre des rencontres weltwärts, les 17 Objectifs de Développement Durable sont au centre des projets. Sur chacun des objectifs, au moins un projet de rencontre a déjà eu lieu.

Chiffres et faits sur la composante Nord-Sud du service volontaire

Nombre de volontaires par année

Au cours des trois premières années, le service volontaire a connu une croissance progressive, puis s’est consolidé à un rythme de 3.300 à 3.700 départs par an. La diminution du nombre de départs en 2011 coïncide avec la suspension du service militaire obligatoire et la baisse du nombre de jeunes hommes ayant eu recours à weltwärts comme compensation du service militaire (autre service à l’étranger).

Le diagramme circulaire contient tous les Länder allemands. La moitié des volontaires est originaire de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et de Bade-Wurtemberg. Seuls quelques volontaires proviennent des Länder : Sarre, Saxe-Anhalt et Brandenbourg.

Nombre de volontaires par Land en 2019

La plupart des volontaires sont originaires de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, puis du Bade-Wurtemberg et de la Bavière.

Le diagramme circulaire affiche dans quelles régions du monde les volontaires Nord-Sud effectuent leur service volontaire. La majorité s’engage en Amérique latine et en Afrique.

Pays et régions

Le service volontaire peut être effectué dans les pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine, d’Océanie et d’Europe de l’Est, dans la mesure où ils sont suffisamment sûrs. La plupart des volontaires (environ 45 %) s’engage en l’Amérique latine, suivie de l’Afrique (environ 37 %) et de l’Asie (17 %). Seul 1 % des volontaires optent pour l’Europe de l’Est et l’Océanie.

Le diagramme circulaire présente les dix Länder favoris des volontaires Nord-Sud au cours de l’année 2019. La plupart des volontaires, un peu plus de 350, se sont rendus en Afrique du Sud.

Principaux pays d'intervention en 2019

Les destinations privilégiées des jeunes Allemands sont chaque année l’Afrique du Sud, l’Inde et le Pérou.

Le diagramme circulaire présente les domaines thématiques dans lesquels les volontaires Nord-Sud s’engagent le plus souvent. Presque trois quarts de tous les volontaires s’engagent dans les domaines de la formation et du soutien des enfants et des jeunes.

Domaines de travail des volontaires Nord-Sud

La majorité des volontaires interviennent dans le domaine de l’éducation (environ 38 %) et du soutien des enfants et des jeunes (environ 33 %). Ils comprennent des projets tels que l’aide aux devoirs pour les enfants et jeunes dans les foyers, l’aide à l’enseignement dans les écoles rurales ou le soutien aux écoles mobiles pour les enfants des rues. Les volontaires proposent également des activités de loisirs.

Chiffres et faits sur la composante Sud-Nord du service volontaire

L’histogramme présente l’évolution du nombre de volontaires dans la composante Sud-Nord par années d’entrée. Les chiffres n’ont cessé d’augmenter. Les hommes et femmes volontaires sont à peu près en équilibre.

Nombre de volontaires par année

Les premiers volontaires se sont rendus en Allemagne en 2014. Depuis, le nombre de volontaires internationaux n’a cessé d’augmenter. Il était de 715 en 2019.

L’histogramme présente les dix pays d'où proviennent la plupart des volontaires Sud-Nord ayant rejoint l’Allemagne en 2019. Ils sont en majorité originaires de Colombie, de Bolivie et d’Inde.

Principaux pays de provenance en 2019

Les volontaires de la composante Sud-Nord effectuent leur service volontaire weltwärts en Allemagne et viennent de pays d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine, d'Europe de l'est et d'Océanie. Parmi les volontaires internationaux travaillant en Allemagne, les jeunes originaires de Colombie, de Bolivie et d’Inde sont particulièrement bien représentés, suivis de près par le Pérou et le Mexique.

Domaines de travail

Les volontaires de la composante Sud-Nord sont déployés dans des institutions d’intérêt général en Allemagne et fournissent une aide dans divers domaines sans concurrencer le marché de l'emploi. Les sites d’intervention peuvent être des institutions de type culturel, social et éducatif, elles peuvent relever du domaine de la protection de l’environnement et de la nature, du sport, et en particulier du travail d’éducation au développement. La plupart des volontaires travaillent dans le domaine social. La composante Sud-Nord du service volontaire s'effectue en coopération avec le Service volontaire allemand (BFD). Ce qui signifie que les volontaires weltwärts s'engagent dans des postes d’affectation reconnus pour le BFD.

Chiffres et faits sur les rencontres weltwärts

L’histogramme affiche le nombre de projets d'échange de jeunes et de modèles financés de 2016 à 2019

Projets d'échange de jeunes et projets modèles soutenus après le début du projet

Au cours de la première année d’existence des rencontres weltwärts, quatre projets pilotes et d’échange de jeunes ont été soutenus. En 2017, 26 projets pilotes et d’échanges entre jeunes étaient déjà soutenus, puis 27 en 2018 et 24 en 2019.

L’histogramme représente les pays avec lesquels au moins deux projets ont été mis en œuvre. La plupart des projets ont été réalisés avec des partenaires d’Afrique du Sud et de Tanzanie.

Projets par pays partenaire

Depuis 2016, des groupes de jeunes Allemands peuvent collaborer à des projets de rencontre portant sur les 17 objectifs de développement durable avec des groupes de jeunes provenant d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. L’accent est mis sur l’échange avec des pays africains, avec 76 projets effectués. 11 projets ont été réalisés avec des groupes de jeunes latino-américains et deux avec des groupes de jeunes asiatiques. Le diagramme représente les pays partenaires avec lesquels au moins deux projets ont été mis en œuvre.

Le diagramme circulaire montre la quantité de projets mis en œuvre pour quels ODD. Des projets ont d’ores et déjà été mis en œuvre autour de tous les objectifs.

Thèmes des projets de rencontre weltwärts

L’échange entre jeunes se concentre pour chaque projet sur l’un des 17 objectifs de développement durable. Au minimum un projet a d’ores et déjà été mis en œuvre pour chacun des objectifs. Les projets relatifs aux objectifs « Éducation de qualité » et « Consommation et production durables » sont les plus représentés.